Réception des 50 ouvrages ECOSAN subventionnés

Les 50 premières unités de production 

de fertilisants "EcoSan" 

sont en fonctionnement... 

 

Eh oui dans nos deux villages amis, Kiendsom et Rapéla, on s'intéresse avant tout au devenir final de nos productions quotidiennes : Un déchet n'est qu'une ressource non utilisée ! Après un processus naturel (action du climat)  appelé "hygiénisation" les fèces et les urines deviennent de précieux fertilisants...

Comment expliquer qu'au Burkina Faso où menace chaque été la disette,  un ménage avec famille nombreuse soit prêt à débourser l'équivalent de 8 à 10 mois de salaire (4 à 500 Euros) pour des toilettes sèches (latrines familiales en Béton) et s'endetter sur 3 à 5 ans ? (d'après enquête 2017 auprès de TOUS les ménages de Kiendsom et Rapéla plus de 98% souhaitent passer à ce type d'assainissement)



 Les réponses sont plurielles :
  • L'hygiène et la santé ? Certes mais ce n'est pas la réponse la plus immédiate, 
  • Bien recevoir ? Pour accueillir dignement la famille en visite ou des invités, tout en augmentant sa propre dignité, c'est une réponse fréquente ; 
  • pour la Sécurité ? Éviter mauvaises rencontres (viol), les bêtes nocturnes féroces (chiens errants, hyènes, lions) ou venimeuses (serpents, scorpions) oui, certes mais ont a toujours bravé les dangers avec résignation...
  • Un environnement propre ? Qu'est-ce que cela signifie quand on est malade, ou que l'on mange un jour sur deux pour que les enfants mangent un repas par jour, ou encore quand maman doit choisir l'enfant qu'elle nourrira... ou pas !
  • La sécurité alimentaire ! Manger à notre faim puis vendre nos excédents pour avoir de quoi se soigner et scolariser les enfants... voilà notre motivation première à Kiendsom et Rapéla : 

    Assurer les besoins les plus élémentaires : Manger, boire et dormir tranquille. 

EN UN MOT : VIVRE !  

Vivre mieux, sans le soucis permanent de la question de ma survie ou celle de ma famille!


De notre propre aveu, la terre ingrate en temps normal produit quatre fois plus quand on lui restitue la matière organique prélevée... Quatre fois plus cela signifie :
  • la fin de la faim !   

= J'ai assez pour nourrir ma famille : Un petit dernier qui naît ou des jumeaux, ce n'est même plus un problème !



...tout simplement mais encore :
  • de quoi rester en santé et financer des soins nécessaires
  • avoir de quoi scolariser ses enfants
  • moins de pression foncière : on nourrit sa famille (10 à 15 personnes) avec 1/2 hectare !
  • donc moins de conflits internes
  • J'ai tout intérêt à me réconcilier avec le village voisin, si je veux bénéficier de l'offre : latrines et formations assainissement puis agricoles
  • Fini d'exode des jeunes ! On reste travailler au village au lieu de risquer notre vie dans les mines d'or
  • J'assurerai gratuitement la promotion de l'EcoSan en faveur des autres villages... par éthique autant que pour éviter les représailles et les jalousies !
  • Je peux libérer du temps pour une autre activité génératrice de revenus
  •  Je m'instruit, je me forme, je m'équipe...
  • Je vends mes excédents un bon prix : les production agroécologiques sont recherchées par les habitants de la commune rurale toute proche (cycle court) et par les citadins ou les touristes
  • Je dispose d'un accès à la culture et au savoir universel sans précédent
  • J'augmente ma résilience et celle de mon village, de ma Commune, au changements et aléas climatiques
  •  ...etc. 


EN SOMME JE PARTICIPE 

ACTIVEMENT ET J’ATTEINS 

EN 2 OU 3 ANS 

LES ODD 2015-2030 !!!

 









On sait se couvrir 

ou se découvrir au gré des 

communautés rencontrées 

pour "passer avec tous"

(chrétiens, musulmans ou animistes ont des usages différents, des symboliques différentes qu'il de faut pas heurter).


















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avant Projet : Devis Estimatif (résumé sommaire converti en Euros)

EcoSan : Santé, Ecologie et Développement à Kiendsom/Boulsa/Burkina Faso

EcoSan : le premier cycle est en marche, les premiers formateurs vont valider leur cycle de formation dès cette année !