Nos Villages amis transmettent leur savoir-faire aux villages voisins

 Voici nos deux chaines Youtube comportant chacune une série de courtes vidéos. 

Allez directement aux contenus qui vous intéressent en cliquant sur les miniatures qui apparaitront

 

La première série de vidéos montre comment se passent les formations collectives (applications de sous-produits EcoSan) 

C'était en 2020 à Kiendsom et Rapéla :

Cliquez sur ce lien ou sur les images ci-dessous pour lire les vidéos et passez à la vidéo suivante pour un visionnage plus rapide

On se prépare à l'enseignement des bonnes pratiques d'hygiène et de sécurité (protocole spécial pandémie avec gants et masques)

Les masques sont utilisés pour l'application du fèces (protocole spécial d'hygiène et de sécurité renforcé) généralement ils ne sont utilisés qu'en cas de pandémie et ici, en formation initiale
On rebouche les poquets après application, le risque est considéré comme nul à cette étape

La deuxième série de vidéos montre comme les villageois de Kiendsom et Rapéla ont bien intégré les méthodes culturales écologiques et qu'ils transmettent à présent leur savoir-faire aux villages voisins Gaoga et Zabanga.

C'est en été et en automne 2022 à Kiendsom et Rapéla et à Gaoga et Zabanga, nouveaux villages initiés par nos deux villages expérimentés

Cliquez sur ce lien ou sur les trois premières images ci-dessous pour lire les vidéos et passez à la vidéo suivante pour un visionnage plus rapide
Un champ bien aménagé en cordons pierreux (pente forte)
Une agricultrice devant le champ attenant à sa maison

Un centre d'hygiénisation où les urines sont stockées au moins 35 jours avant utilisation
Inoussa, spécialiste de la récupération avec "EcoSan", des terres abandonnées, en cours de désertification.
 
Champ témoin à gauche (pratique paysanne) champs avec amendements EcoSan à droite
Des champs prospères qui font la fierté des cultivateurs : visite guidée et démonstrative sur place

La place des femmes est valorisée grâce aux formations "EcoSan", dans la société mossi burkinabée très patriarcale et pyramidale




 

Ci-contre les cordons pierreux sont enherbés pour lutter contre le ruissellement et l'érosion des sols.

 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avant Projet : Devis Estimatif (résumé sommaire converti en Euros)

EcoSan : le premier cycle est en marche, les premiers formateurs vont valider leur cycle de formation dès cette année !

EcoSan : Santé, Ecologie et Développement à Kiendsom/Boulsa/Burkina Faso